reklama

Matura 2015. Język FRANCUSKI poziom rozszerzony dla LO [ODPOWIEDZI, ARKUSZE CKE]

KAEF, AB, KS
Matura 2015. Język FRANCUSKI poziom rozszerzony dla LO [ODPOWIEDZI, ARKUSZE CKE] Dawid Łukasik
Matura 2015. Język FRANCUSKI poziom rozszerzony dla LO [ODPOWIEDZI, ARKUSZE CKE] - to tutaj, jeszcze dzisiaj, znajdziecie wszystko, co może Was interesować. ODPOWIEDZI, ARKUSZE CKE, ROZWIĄZANIA ZADAŃ i TRANSKRYPCJE ZADAŃ. Z nami sprawdzicie, jak poszła Wam matura 2015 z języka francuskiego rozszerzona. Powodzenia!

***

Matura 2015. Język FRANCUSKI poziom rozszerzony dla LO - ODPOWIEDZI
Po godzinie 19.30 znajdziecie tutaj arkusze CKE. Chwilę później zaczną się pojawiać pierwsze odpowiedzi, które przygotowują dla Was nasi eksperci. Z nami sprawdzicie, jak poszła Wam matura 2015 z języka francuskiego - poziom rozszerzony dla LO. Liczymy, że większość Waszych odpowiedzi będzie się zgadzała z naszymi!

Zadanie 1.
Usłyszysz dwukrotnie trzy teksty. Z podanych odpowiedzi wybierz właściwą, zgodną z treścią nagrania. Zakreśl literę A, B albo C.

Tekst 1
Après des années de distribution de sacs plastiques dans les magasins, on assiste en France au retour des sacs à usage multiple. Si vous les oubliez en allant faire vos courses, vous êtes bien embêtés car de nombreux magasins ne vous donnent plus rien de gratuit pour transporter vos achats. En fin de compte, on se passe très bien de tous ces sacs qui se retrouvaient ensuite partout dans la nature. 88% des personnes interrogées jugent leur suppression utile ou très utile. On observe aussi un timide retour des clients chez les petits commerçants en centreville. On les appelle les commerces de proximité, par opposition aux supermarchés
et hypermarchés installés à la périphérie de nos villes, pratiques mais pas vraiment sympas. d’après http://francebienvenue2.wordpress.com

Tekst 2.
Tout commence dans la voiture. Après, je me mets au bureau pour rédiger, mais tout vient dans la voiture. Pour écouter de la musique, c’est aussi un endroit parfait. Voilà. J’habite dans le Nord, à la frontière entre deux cultures. En France, on sent l’importance du verbe et de la phrase. Nous, on est plus portés sur le corps. C’est pour ça que dans mes productions, il n’y a pas
énormément de dialogues. Je n’aime pas quand les choses sont dites. Je préfère qu’elles soient devinées. Et j’adore faire parler les gens, me plonger dans leurs histoires que je raconte dans mes longs métrages. Il y a des gens qui vivent des vies incroyables ! C’est toutes ces écoutes qui me poussent à faire ce que je fais.
d’après http://francebienvenue2.wordpress.com

Tekst 3.
Elle : Ça doit être un livre intéressant !
Lui : Ah, oui. C’est le Guide du français correct, pour apprendre à conjuguer les verbes, surtout à l’imparfait du subjonctif.
Elle : Cette forme est toujours utilisée ?
Lui : Absolument ! Il y a même un bistrot à Paris où on n’emploie que les imparfaits du subjonctif.
Elle : Vous rigolez ?
Lui : Mais non ! C’est des copains qui se réunissent et qui ne parlent qu’à l’imparfait du subjonctif. C’est formidable, ça, non ?
Elle : Et vous, vous l’employez aussi ?
Lui : Oh non ! Les instituteurs nous donnaient des coups de bâtons sur les doigts si on ne savait pas conjuguer un verbe. Mais quand je l’entends maintenant, ça me fait toujours rire parce que c’est une forme bizarre. Vous ne trouvez pas ? On se rend
compte que personne ne peut parler comme ça.
d’après http://francebienvenue2.wordpress.com

Tekst 1.
1.1. La personne parle
A. d’une campagne pour la protection de l’environnement.
B. de l’usage multiple des sacs plastiques.
C. du changement des habitudes dans le commerce français.

Tekst 2.
1.2. La personne qui parle est
A. cinéaste.
B. musicien.
C. psychologue.

Tekst 3.
1.3. Laquelle de ces phrases n’est pas un fait mais une opinion exprimée dans le texte ?
A. Aujourd’hui, l’emploi du subjonctif imparfait est étrange.
B. Certaines personnes emploient toujours le subjonctif imparfait.
C. Le Guide du français correct permet d’apprendre à conjuguer les verbes.

Zadanie 2.
Usłyszysz dwukrotnie cztery wypowiedzi na temat zjawisk atmosferycznych. Do każdej wypowiedzi (2.1.–2.4.) dopasuj odpowiadające jej zdanie (A–E). Wpisz rozwiązania do tabeli.
Uwaga: jedno zdanie zostało podane dodatkowo i nie pasuje do żadnej wypowiedzi.

2.1.
C’est l’orage qui m’a réveillé pendant la nuit. Je me suis levé pour débrancher deux, trois trucs. Je suis sorti dans le couloir et j’ai entendu une espèce de brouhaha impressionnant. C’est venu sur la maison qui s’est mise à trembler. Tout d’un coup, j’ai vu des tuiles qui retombaient. J’avais un grand sapin qui faisait 30 mètres de haut qui est tombé aussi et m’a cassé toutes les vitres. Ça m’est jamais arrivé, j’ai cru que c’était un avion ou je sais pas trop quoi ! C’est venu d’un seul coup, en l’espace d’une fraction de seconde. On n’a pas eu le temps de réagir. Mais c’était très, très impressionnant quand même !
d’après http://francebienvenue2.wordpress.com

2.2.
Il y a quelque temps, j’ai vu un arc-en-ciel. Vous allez me dire qu’il n’y a rien d’extraordinaire, mais celui-ci était à la verticale, au-dessus de ma tête. Il formait presque un cercle parfait et se composait de six ou sept couleurs. Jamais vu ça ! Il n’y avait aucun
nuage à l’horizon et le soleil était presque au zénith mais pas complètement, sinon je n’aurais pas vu cet arc-en-ciel. On était quatre à l’avoir vu, donc je ne pense pas avoir imaginé ce phénomène. Nous avons contemplé ce spectacle pendant dix minutes avant qu’il ne disparaisse...
d’après http://forums.futura-sciences.com

2.3.
Cette semaine s’annonce comme l’une des plus chaudes en France. On parle même de la canicule ! On dit que le mois de juin a été le cinquième mois de juin le plus chaud sur la Terre depuis le début du 20e siècle. Aujourd’hui, à 6h30, j’ai entendu à la radio : « Alerte Canicule pour la semaine prochaine d’après Météo France ». On va tous griller ! Ça fait cinq jours que je n’ai pas consulté ma messagerie. Tout est en mode « off » à la maison : TV, ordi, four, téléphone... Il fait trop chaud, on n’a plus envie de rien faire. Dès que je rentre, je n’ai qu’une seule envie : m’allonger dans mon hamac dans le jardin.
d’après www.les-folies-de-magalie.com

2.4.
Je suis partie vers six heures. Météo France annonçait pour la soirée de fortes chutes de neige, mais il n’y avait rien. Et puis, j’ai vu les premiers flocons tomber du ciel. Ils avaient donc raison à Météo France ? Une demi-heure après, les premiers bouchons se sont formés sur l’autoroute. Je me suis trouvée coincée... C’était un peu drôle au début. Mais les heures passaient, il faisait déjà sombre… Il fallait donc que je me prépare psychologiquement à passer plusieurs heures dans ma voiture. J’ai été obligée d’éteindre le moteur. Du coup, je n’avais plus le chauffage. Mais le pire, c’est que personne ne nous disait rien.
d’après http://francebienvenue2.wordpress.com

A. La nuit sera longue pour moi.
B. Ce jour-là, le ciel était très clair.
C. Tout s’est passé vraiment très vite.
D. Tout le monde a réussi à se sauver.
E. On ne s’intéresse même pas à ses mails.

2.1. - C
2.2. - B
2.3. - E
2.4. - A

Zadanie 3.
Usłyszysz dwukrotnie wywiad z francuskim pisarzem Lorànt Deutsch. Z podanych odpowiedzi wybierz właściwą, zgodną z treścią nagrania. Zakreśl literę A, B, C albo D.

Théâtre, cinéma, écriture… Lorànt Deutsch nous parle de sa vie au travers d’anecdotes qui ne l’épargnent pas…

Après un cursus en sport-études au collège, vous avez intégré le lycée, fort malheureux…
- Le football a toujours été ma passion. À 12 ans, j’ai été recruté par le Football Club de Nantes en sport-études. Je réalisais un rêve de gosse. Puis, tout a changé : je ne faisais pas le poids sur un stade. J’ai donc été viré. Ça a été ma première vraie grande douleur. Quand je suis arrivé au lycée, j’étais complètement perdu. Ce qui me manquait, c’était la discipline du club. Je dois dire que cela ne m’a jamais effrayé de travailler. Dès l’adolescence, j’ai toujours eu le nez dans mes bouquins. J’adorais cela.
Vous avez décroché un bac B et êtes entré à l’université de la Sorbonne, à Paris. Quels souvenirs gardez-vous de cette époque ?
- C’était une grosse période de doute, de tension où il fallait se spécialiser. Le rythme était assez intensif, je bossais beaucoup, j’étais très rigoureux. J’ai opté pour un double cursus en langues et en philosophie parce que cela me passionnait. Je me posais des questions sur mon identité, sur le sens de la vie. J’étais concentré sur un objectif : avoir mon diplôme le plus vite possible.
Quel métier envisagiez-vous de faire ?
- Je voulais être journaliste, historien, professeur d’histoire ou de philosophie. J’avais aussi très envie de travailler dans la police. J’ai d’ailleurs passé plusieurs concours pour entrer dans la police nationale, mais j’ai superbement échoué. J’étais vraiment déçu : je voulais travailler dans la police scientifique, chercher les grands criminels…
Étiez-vous indépendant financièrement ?
- J’ai eu la chance d’habiter chez ma grand-mère à Paris. Quand j’ai eu besoin d’argent, j’ai débuté par un job de vendeur de pizzas. Cela me prenait trop de temps et les conditions de travail s’avéraient très difficiles. J’ai donc épluché les annonces de casting et je me suis ainsi retrouvé à tourner dans des spots publicitaires. Puis, j’ai décroché un rôle dans une série télé.
Quels étaient vos centres d’intérêt à l’époque ?
- Le sport et l’histoire. Et puis, j’ai toujours été passionné par ma ville. Je me souviens qu’à 17 ans, j’avais acheté un grand plan et je cochais toutes les rues que j’avais faites. C’était mon petit plaisir. J’adorais franchir les portes cochères. À l’époque, je faisais déjà mes petites recherches historiques.
Aujourd’hui, vous êtes l’auteur d’un best-seller sur l’histoire de Paris. Comment vous est venue l’idée de ce livre ?
- Je voulais renommer l’histoire de France, car nous apprenons cette matière toujours de la même manière, avec les grandes dynasties. Et moi, je voulais rafraîchir l’histoire à partir des noms de stations de métro. Ce qui me tenait à coeur, c’était, pour chaque siècle, de montrer un vestige dans la capitale pour pouvoir toucher du doigt le passé. Pendant cinq ans, je me suis plongé dans mes livres. Je dois avoir plus de 500 bouquins sur Paris !
Avez-vous d’autres projets d’écriture ?
- Je travaille en ce moment sur un bouquin sur les routes de France, sur le même principe que les stations de métro. C’est un sacré boulot. Je le sortirai dans 5 ou 10 ans.
Merci Lorànt et bonne chance !
d’après www.letudiant.fr

3.1. Dans son adolescence, Lorànt Deutsch
A. a eu du succès à l’école.
B. a eu un accident de sport.
C. a pratiqué plusieurs sports.
D. a vécu une grande déception.

3.2. Après avoir passé son bac, Lorànt Deutsch
A. a voulu trouver sa propre voie.
B. a choisi des études scientifiques.
C. a été recruté par la police nationale.
D. a eu quelques problèmes avec la loi.

3.3. La plus grande passion de Lorànt était de
A. jouer dans une série télé.
B. créer des recettes de pizza.
C. découvrir les coins de Paris.
D. faire des spots publicitaires.

3.4. En écrivant son livre, Lorànt Deutsch a voulu
A. faire découvrir les grandes dynasties royales.
B. donner une autre image de l’histoire de France.
C. rédiger une histoire complète du métro parisien.
D. faire un inventaire du réseau de transport urbain.

3.5. La phrase qui résume les propos de Lorànt Deutsch, c’est :
A. Connaître l’histoire aide à vivre mieux.
B. La vie est quelque chose de calme et d’ordonné.
C. Devenir écrivain est le rêve caché de chacun d’entre nous.
D. Malgré un échec, le travail et la discipline peuvent apporter le succès.

Zadanie 4.
Przeczytaj teksty (A–C). Do każdego zdania (4.1.–4.4.) dopasuj właściwy tekst. Wpisz rozwiązania do tabeli.
Uwaga: jeden tekst pasuje do dwóch zdań.

4.1. La pétanque tire son origine de la position du joueur.
4.2. Le jeu de pétanque a transformé les places en lieux de rencontre.
4.3. La pétanque était autrefois pratiquée uniquement par des gens âgés.
4.4. On assiste à la réapparition d’habitudes qu’on croyait déjà oubliées.

LA PÉTANQUE, UNE NOUVELLE STAR

A. Il y a eu des signes avant-coureurs. D’abord, la mode des espadrilles. Puis, le retour du pastis bu en cocktails sur les terrasses branchées. À présent, c’est au tour de la pétanque de revenir sur le devant de la scène. Une marque célèbre a lancé cette année des boules vendues dans une boîte stylisée qui témoigne du rafraîchissement de l’image de ce jeu ancestral. Objectif de la marque : toucher le public de 18 à 25 ans. Il semble donc loin le temps où seules quelques têtes blanches s’adonnaient en s’invectivant à ce jeu qui demande peu de qualités athlétiques. En effet, parmi les nombreux jeux à disposition, les jeunes choisissent souvent les boules de pétanque en priorité. Ce qui leur plaît dans ce jeu, c’est surtout les notions de compétition et d’habileté.
B. L’accessibilité au plus grand nombre reste la caractéristique de ce sport. Son inventeur, Jules Hugues, était un champion du « jeu provençal » : un jeu semblable à la pétanque au cours duquel les participants prennent leur élan pour lancer leur boule. Ne pouvant plus pratiquer son sport favori à cause d’une affection chronique, Jules Hugues a alors élaboré de nouvelles règles. Il a proposé de jouer les « pieds tanqués », c’est-à-dire les pieds ancrés au sol. C’est ainsi qu’est née la pétanque, au début du XXe siècle.
C. Aujourd’hui, la bonne humeur et la facilité d’apprentissage restent les atouts majeurs de cette activité. « C’est convivial, accessible à tous, ce n’est pas trop physique et cela fait bouger et sortir », note Igor, 25 ans, joueur de pétanque régulier. Et il ajoute : « La pétanque est une façon de se réapproprier l’espace public. Les gens du quartier se retrouvent ici au lieu que l’endroit soit laissé à l’abandon. Les parties de boules redonnent ainsi de la couleur aux quartiers urbains. »
d’après www.largeur.com

4.1. - B
4.2. - C
4.3. - A
4.4. - A

Zadanie 5.
Przeczytaj tekst, z którego usunięto cztery zdania. Wpisz w luki 5.1.–5.4. litery, którymi oznaczono brakujące zdania (A–E), tak aby otrzymać logiczny i spójny tekst. Uwaga: jedno zdanie zostało podane dodatkowo i nie pasuje do żadnej luki.

LE FANTÔME DE L’OPÉRA GARNIER

On connaît tous la légende du fantôme de l’Opéra Garnier… Mais d’où vient cette légende parisienne et qui est ce fameux fantôme dont la loge numéro 5 existe toujours ?
Tout a commencé en 1873. D’après la légende, Ernest, un jeune pianiste, a eu le visage brûlé dans l’incendie du conservatoire de la rue Le Peletier. Sa fiancée, une ballerine du conservatoire, y a alors perdu la vie. 5.1. _____ Il y a séjourné jusqu’à sa mort, à proximité du lac d’eau présent sous l’édifice et servant de réserve d’eau en cas d’incendie. Et il a consacré la fin de sa vie à son art et à l’achèvement de son oeuvre : un hymne à l’amour et à la mort.
En 1910, Gaston Leroux s’est inspiré de la légende et de plusieurs événements troublants pour écrire son célèbre roman « Le Fantôme de l’Opéra ». 5.2. _____ Loin de l’avoir inventée, l’auteur s’est inspiré de quelques événements inexpliqués que l’on attribuait à Ernest. En 1896, le grand lustre d’une salle du Palais Garnier s’est décroché et a tué un spectateur pendant une représentation. La légende rapporte que ce spectateur était assis à la place numéro 13. Peu après, un machiniste a été retrouvé pendu, on aurait pu conclure à un suicide, sauf que la corde manquait ! Mais, plus étrange, une jeune chanteuse soprano disait
avoir rencontré le fameux fantôme de l’Opéra. 5.3. _____ L’amour platonique du fantôme aurait empêché la jeune femme d’épouser un noble. On dit aussi que les directeurs étaient contactés par un individu, exigeant qu’on lui réserve la loge numéro 5, une loge toujours visible à l’Opéra…
Plus d’un siècle après, la légende est restée vivante. 5.4. _____ Et le moindre bruit insolite en coulisses serait une manifestation du fantôme de l’Opéra… Le roman de Gaston Leroux a fait l’objet de nombreuses adaptations cinématographiques et théâtrales. La dernière en date a été la célèbre comédie musicale d’Andrew Lloyd Weber, toujours représentée dans plusieurs théâtres à travers le monde.
d’après www.pariszigzag.fr

A. Elle serait devenue sa protégée et il lui aurait donné des cours de chant, en se faisant passer pour l’Ange de la musique.
B. Inconsolable et défiguré, il a trouvé refuge dans les souterrains de l’Opéra Garnier, alors en pleine construction.
C. Autrefois, les salles de l’opéra Garnier étaient fréquemment victimes d’incendies causés par les feux de la rampe.
D. Pour certains visiteurs de l’Opéra, une musique étrange, comme une plainte, témoignerait de la présence du spectre.
E. L’histoire du mystérieux occupant des souterrains du Palais Garnier a fait le tour du monde et a eu un succès extraordinaire.

5.1. - B
5.2. - E
5.3. - A
5.4. - D

Zadanie 6.
Przeczytaj dwa teksty na temat szkoły. Z podanych odpowiedzi wybierz właściwą, zgodną z treścią tekstu. Zakreśl literę A, B, C albo D.

Tekst 1.
PÉRICLÈS ET ARISTOTE
En quatrième notre professeur de latin était M. Galeazzi, plus connu sous le nom de Zizi. Je ne dirais pas qu’il nous faisait peur : il nous inquiétait avec son comportement et son autorité était grande. Il nous l’a montrée dès le premier jour, en punissant les jumeaux. Ces deux farceurs étaient des Grecs d’une grande famille marseillaise. Beaux comme des statues, on ne pouvait pas les distinguer l’un de l’autre et ils portaient des vêtements rigoureusement semblables. L’un répondait modestement au prénom de Périclès, l’autre était Aristote. On les avait déjà mis à la porte de plusieurs écoles, où ils avaient abusé de leur ressemblance pour compliquer l’existence des professeurs.
Périclès s’était installé au premier rang, près de la porte, tandis qu’Aristote était assis au dernier rang, près de la fenêtre qui s’ouvrait sur la cour de l’internat. Zizi a d’abord été stupéfait de voir le même élève en deux endroits différents, et il lui a fallu trois « allers-retours » de la tête pour s’assurer qu’il ne rêvait pas. Une fois trouvée la certitude, il leur a demandé leurs prénoms, ce qui a fait éclater de rire toute la classe. Alors, Zizi a déclaré que cette parfaite ressemblance le troublait, et qu’il ne se croyait pas capable de supporter la présence d’un élève double.
Il leur a ordonné de se présenter en classe le lendemain avec des cravates de couleurs différentes. Le jour suivant, Aristote est venu avec une cravate rouge, tandis que celle de Périclès était verte. Zizi les a installés au tout premier rang, côte à côte, devant le tableau. Ainsi différenciés par la couleur, les jumeaux n’ont pas perdu courage. De temps à autre – et souvent deux fois dans la journée – ils échangeaient leurs prénoms et leurs cravates, et semblaient tirer de cette situation de grandes satisfactions personnelles.
Zizi qui avait bien sûr deviné leur manège, n’a jamais laissé percevoir ses soupçons. Il a pris l’habitude de punir ou de récompenser, selon leur mérite, chacune des deux cravates, sans se poser la question sur l’identité du porteur. Les jumeaux, dépersonnalisés par cette indifférence, et réduits à l’état de cravates, ont fini par se résigner. Ils ont appris leurs déclinaisons et ils ont bientôt été capables de traduire les Commentaires de César.
d’après Marcel Pagnol, Le temps des amours

6.1. Dans la classe de l’auteur, il y avait des jumeaux qui
A. adoraient la culture grecque.
B. faisaient des blagues en classe.
C. avaient des problèmes avec le latin.
D. supportaient mal le professeur de latin.

6.2. Le professeur a demandé à Aristote et à Périclès de/d’
A. ne pas perdre courage.
B. échanger leurs cravates.
C. ne plus faire rire la classe.
D. s’asseoir ensemble près du tableau.

6.3. Laquelle des phrases n’est pas un fait mais une opinion présentée dans le texte ?
A. Aristote et Périclès n’étaient pas d’origine française.
B. Finalement, les deux frères ont réussi à apprendre le latin.
C. Aristote et Périclès s’amusaient bien en échangeant leurs prénoms.
D. Les frères ont eu des ennuis dans plusieurs établissements scolaires.

Tekst 2.
À L’ÉCOLE DE GRANÈS
On a l’impression qu’il est l’un des derniers dinosaures. Parce qu’ici, dans les petits villages, l’instituteur est encore considéré comme une personnalité. En effet, à Granès (116 habitants), où il enseigne, Fernand Grauby, 48 ans, est assurément connu comme un maître d’école exceptionnel. Il est aimé et respecté.
Regroupés à Granès, les neuf enfants de sa classe unique ont entre 6 et 11 ans. Ils s’installent (les filles d’abord) en silence. Les plus petits à gauche. Les plus grands, à droite, sont invités à prendre leur livre de grammaire et à recopier soigneusement la leçon de la veille. Pendant ce temps, les petits vont au tableau pour apprendre à compter. Fernand Grauby est partout à la fois : dans les rangs et au tableau. Il se déplace tout le temps.
Les enfants l’appellent monsieur. À chaque rentrée, il leur explique qu’ils sont ses élèves, qu’il est leur maître, pas leur copain. Tandis que les petits retournent à leur place avec le livre de lecture, c’est au tour des grands d’aller au tableau pour faire des mathématiques. Les avantages de la classe unique sont évidents. D’abord, on y apprend la tolérance. Les 11-12 ans doivent cohabiter avec les 5-6 ans. Cela implique une entraide, chacun bénéficiant de l’autre. Cela favorise aussi l’autonomie et la concentration. De plus, il y a toujours une graine nouvelle qui peut tomber et germer dans l’oreille la plus inattentive.
Chaque matin, pendant vingt minutes, le maître commence la journée et lit « en faisant l’acteur », des grands classiques français : « Les Misérables », « Sans famille ». Les plus grands sont invités à remplacer le maître et à lire à haute voix, chacun son tour, un paragraphe.
La finalité est naturellement d’éveiller la sensibilité des enfants, de leur faire analyser et comprendre un texte avec toutes ses nuances. Fernand Grauby veut que les enfants arrivent au collège heureux, avec le maximum de confiance en eux. Il n’a jamais oublié ce que lui disait l’un de ses anciens maîtres : « La liberté ne s’acquiert qu’après beaucoup de contraintes ». Il veut préserver les valeurs auxquelles il croit profondément : l’amour du travail bien fait, la rigueur, la patience.
Il y a aussi la tolérance, dont on parle beaucoup, mais qu’on n’applique guère. Il faut dire que depuis qu’il enseigne dans la région, il en a formé, des jeunes, hé !
d’après Bertrand Rhuys, Top Famille

6.4. Les élèves de Fernand Grauby
A. apprennent les uns des autres.
B. sont bons copains avec leur professeur.
C. négligent souvent les règles du savoir-vivre.
D. font les mêmes exercices malgré la différence d’âge.

6.5. Les deux textes présentent
A. les traditions éducatives françaises.
B. une nouvelle vision de l’éducation.
C. la critique du système éducatif classique.
D. des enseignants ayant une personnalité remarquable.

Zadanie 7.
Przeczytaj tekst. Z podanych odpowiedzi wybierz właściwą, tak aby otrzymać logiczny i gramatycznie poprawny tekst. Zakreśl literę A, B, C albo D.

QUE VEUX-TU ENCORE ?
Comment tout le monde a été mis au 7.1. _____ de cette nouvelle ? Comment mon secret s’est-il propagé dans toute la ville, telle une traînée de poudre ? Je ne sais pas... Maintenant, tous ces gens se pressent devant moi... Parce que j’ai fait cette chose, tous croient avoir le droit de venir me voir. Certains ont même l’audace de revenir plusieurs fois par jour pour sans cesse 7.2. _____ quelque chose à leurs impossibles demandes... Ils n’arrêtent pas, affluent, forment une suite, une file sans fin... Je n’aurais pas dû 7.3. _____ faire. Mais je n’avais pas le choix, la situation m’y obligeait ! Mais jamais plus. Jamais plus je ne ferai une pareille bêtise. Je ne sais pas 7.4. _____ je serai capable de tenir jusqu’au bout... Non. Jamais plus je ne ferai le Père Noël dans un grand centre commercial !
d’après www.momes.net

7.1.
A. service
B. contact
C. rapport
D. courant

7.2.
A. ajouter
B. formuler
C. présenter
D. répondre

7.3.
A. y
B. le
C. en
D. lui

7.4.
A. si
B. que
C. ce qui
D. ce que

Zadanie 8.
Przeczytaj tekst. Uzupełnij każdą lukę (8.1.–8.4.), przekształcając jeden z wyrazów z ramki w taki sposób, aby powstał spójny i logiczny tekst. Wymagana jest pełna poprawność gramatyczna i ortograficzna wpisywanych wyrazów.
Uwaga: dwa wyrazy zostały podane dodatkowo i nie pasują do żadnej luki.
créer, connaître, naître, naviguer, payer, permettre

COMMENT CRÉER SON BLOG ?
Un blog est un site personnel 8.1. _______ de publier des informations sous forme de journal. Sa différence, par rapport à un site Web, réside dans le fait que les lecteurs peuvent librement réagir aux informations publiées. De plus, son principe d’utilisation est très simple. Un outil 8.2. __________ spécialement à cet effet est à la disposition du blogueur. Il permet d’insérer le contenu, de le mettre à jour et de le gérer de façon régulière. Ce contenu peut se composer d’articles, de photos ou de vidéos. Le plus important est de choisir le meilleur hébergeur de blog. Parmi les plus 8.3. _________, l’on retrouve WordPress. Il est réputé pour son sérieux et son dynamisme. Par ailleurs, il propose deux formules adaptées à divers profils d’utilisateurs, une gratuite
et une 8.4. _______. D’autres hébergeurs sont tout aussi populaires. Si l’on ressent quelques difficultés à faire un choix, il est possible de les tester en simple visiteur.
d’après www.web-libre.org

8.1. permettant
8.2. créé
8.3. connus
8.4. payante

Zadanie 9.
Uzupełnij zdania 9.1.–9.4., wykorzystując podane w nawiasach wyrazy w odpowiedniej formie. Nie należy zmieniać kolejności podanych wyrazów, trzeba natomiast – jeżeli jest to konieczne – dodać inne wyrazy, tak aby otrzymać logiczne i gramatycznie poprawne zdania. Wymagana jest pełna poprawność ortograficzna wpisywanych fragmentów.
Uwaga: w każdą lukę możesz wpisać maksymalnie pięć wyrazów, wliczając w to wyrazy już podane.

9.1. Les Dupont ont une fille et ils lui ont tout donné pour (elle / être / heureux) ___________
9.2. Pendant la visite au musée, je lui ai demandé (il / penser) _______________ de ces tableaux.
9.3. Ils (se mettre / route) ___________ ce matin et ils sont déjà sur place.
9.4. Si Paul (avoir / intention / venir) ________________, il m’écrirait.

9.1. pour qu'elle soit heureuse
9.2. ce qu'il pensait
9.3. Ils se sont mis en route
9.4. avait l'intention de venir

Zadanie 10.
Wypowiedz się na jeden z poniższych tematów. Wypowiedź powinna zawierać od 200 do 250 słów i spełniać wszystkie wymogi typowe dla formy wskazanej w poleceniu.
Zaznacz temat, który wybrałeś(-aś), zakreślając jego numer.
1. Reklamy adresowane do dzieci budzą kontrowersje. Napisz rozprawkę, w której wyrazisz swoją opinię na ten temat, biorąc pod uwagę aspekt zdrowotny i aspekt ekonomiczny.
2. W czasie pobytu we Francji zwróciłeś(-aś) uwagę na różnorodne działania mieszkańców mające na celu upiększanie swojego miasta. Napisz artykuł do lokalnej gazety, w którym opiszesz te działania oraz uzasadnisz, dlaczego warto podejmować podobne inicjatywy.

***

Polecamy także inne egzaminy:

Matura 2015. Język FRANCUSKI poziom rozszerzony dla LO [ODPOWIEDZI, ARKUSZE CKE]. Jak Wam poszło? Piszcie!

Wideo

Rozpowszechnianie niniejszego artykułu możliwe jest tylko i wyłącznie zgodnie z postanowieniami „Regulaminu korzystania z artykułów prasowych”i po wcześniejszym uiszczeniu należności, zgodnie z cennikiem.

Komentarze 69

Ta strona jest chroniona przez reCAPTCHA i obowiązują na niej polityka prywatności oraz warunki korzystania z usługi firmy Google. Dodając komentarz, akceptujesz regulamin oraz Politykę Prywatności.

Podaj powód zgłoszenia

a
aa

Wydaje mi się że w 3 zadaniu 1 punkt powinna byc odpowiedz o rozczarowaniu a nie dobrym uczniu, a w tekście o uczniach Grekach 1 punkt powinna byc odpowiedz na temat krawatów

H
Heureux

Są!!!!!!

D
Dan

Wyniki z historii muzyki były szybciej, a w tamtej dziedzinie jest chyba odrobinę mniej "wybitnych ekspertów" qwa mać. Może to jakiś bonus, suplement do egzamin, 2 w 1, egzamin z francuskiego połączony z egzaminem z filozofii i religii, a dokładniej etyki, cierpliwości i granic miłości do bliźniego mego.

n
nercio

ale to chyba wersja c arkusza a co z b i a

e
elemele

gowno prawda :)

s
szybkość światła

obejrzę sobie filmik na czas oczekiwania.

z
zzzzzzzzzzzzzzzzzz

DLA TYCH CO NIE WIDZĄ:

1 baa
2 cbea
3 dcccc
4 bcaa
5 bead
6 ddcab
7 daba

j
jj

ale się zaraz wkurwie

Ł
Łoo

Ej, kto ma to niech wstawi te odp bo nie wszyscy widzą :(

a
aaa

no przecież widać.

t
t

Captain Obvious here - to są trolllllle

y
y

dlaczego niektórzy widzą odpowiedzi? no kurczę

f
franc

ejejejej nadal nie wiedzę odpowiedzi, zaraz hitoria a ja nie mam pojęcia ile % z franca ;O

m
mała mi

matura za trudna dla ekspertów

a
albert

wynocha jeść bagietę XDDDD

Dodaj ogłoszenie

Wykryliśmy, że nadal blokujesz reklamy...

To dzięki reklamom możemy dostarczyć dla Ciebie wartościowe informacje. Jeśli cenisz naszą pracę, prosimy, odblokuj reklamy na naszej stronie.

Dziękujemy za Twoje wsparcie!

Jasne, chcę odblokować
Przycisk nie działa ?
1.
W prawym górnym rogu przegladarki znajdź i kliknij ikonkę AdBlock. Z otwartego menu wybierz opcję "Wstrzymaj blokowanie na stronach w tej domenie".
krok 1
2.
Pojawi się okienko AdBlock. Przesuń suwak maksymalnie w prawą stronę, a nastepnie kliknij "Wyklucz".
krok 2
3.
Gotowe! Zielona ikonka informuje, że reklamy na stronie zostały odblokowane.
krok 3